PRIX LITTÉRAIRE FRANÇOIS SOMMER

Créé en 1980 par Jacqueline Sommer (1913-1993) en mémoire de son mari, le prix littéraire François Sommer honore chaque année une œuvre – roman ou essai – qui explore les rapports de l’homme à la nature. Le Prix est ouvert à tout roman ou essai publié dans l’année précédant la remise du Prix avec une extension sur les deux premiers mois de l’année suivante, de façon à inclure la « rentrée littéraire d’hiver ». Il doit s’agir d’un ouvrage inédit, écrit ou traduit en langue française.

Le Prix est doté de 15 000 euros

La question du rapport de l’homme à la nature doit y être centrale, qu’il s’agisse des rapports au paysage, de la relation avec l’animal, des enjeux de la crise écologique. La chasse comme la pêche en font partie. Les romans primés expriment, de manière sensible et émotionnelle, une expérience de la nature et une réflexion sur les enjeux environnementaux. Les essais doivent apporter un regard novateur et éclairer les débats de société sur ces mêmes enjeux. Ils peuvent couvrir des champs variés : histoire, philosophie, anthropologie, sociologie…

Le jury est composé de personnalités du monde de l’édition (libraires, écrivains) de chercheurs et d’étudiants

Un président d’honneur est désigné chaque année et le lauréat du prix de l’année précédente est invité à rejoindre le jury pour un an.

LE JURY

Président d’honneur 2021 : Yann Queffélec, écrivain – Président : Xavier Patier, écrivain –Nastassja Martin, Lauréate 2020 – Anne Simon, Universitaire – Colette Kerber, Libraire – Catherine Pégard, Présidente du domaine de Versailles – Christine Germain, Conservatrice musée de la Chasse et de la Nature – Nicolas Chaudun, Ecrivain, réalisateur, éditeur d’art – Jean-Luc Chapin, Photographe – Philippe Salvadori, Directeur UFR sciences humaines U Bourgogne – Maud Sampo-Du Cray, Étudiante AgroParisTech Master 2 Gouvernance de la transition, écologie et sociétés – Astrid Aulanier, Étudiante AgroParisTech Master 2 Gouvernance de la transition, écologie et sociétés.