Origine géographique des bécassines des marais

Ce projet s’inscrit dans les principes d’exploitation durable définis par l’AEWA1 qui souligne la nécessité de connaitre l’origine géographique des populations qui se reproduisent, transitent et/ou hivernent sur un territoire.

Le projet soutenu par la Fondation François Sommer a pour objectif d’accroitre les connaissances sur l’origine géographique et modalités de migration des bécassines des marais qui hivernent en France via le déploiement de balises GPS/Argos.

La première année du projet consiste à tester les outils à mettre en œuvre : un nouveau dispositif de GPS. Les trois années suivantes représenteront la phase opérationnelle du projet. Ces balises seront réparties à parts égales entre le flux migratoire fenno-scandinave (littoral Manche-Atlantique) et le flux continental.

Crédit photo NP-FDC27
Crédit photo NP-FDC27

A l’issue des 4 années du projet et grâce aux résultats d’un monitoring des effectifs nicheurs de bécassines des marais en Russie centrale en cours depuis 2012 sur environ 130 sites d’étude (conventions de recherches ONCFS / Russian Society for Conservation and Studies of Birds), il sera possible d’identifier les facteurs environnementaux (aléas climatiques régionaux, typologie de l’habitat, facteurs anthropiques, etc.) auxquels sont confrontés les bécassines sur les différents sites au cours de leur cycle annuel (reproduction, halte migratoire, hivernage).

[1] AEWA : The African-Eurasian Migratory Waterbird Agreement

Partenaires