Pablo Vajas – Doctorant

 Le 16 octobre 2017, Pablo Vajas a rejoint la Fondation François Sommer en qualité de doctorant en écologie.

Après un Bac scientifique, déjà motivé par la recherche en biologie, Pablo a poursuivi son cursus à l’Université de Bretagne Occidentale (UBO), dans le parcours de biologie des populations et des organismes.

Durant sa deuxième année de licence, il fut sélectionné pour participer au programme d’excellence CREPUQ, réservé aux trois premiers de la promotion. Il a ainsi effectué sa troisième année de licence à l’Université de Québec à Rimouski (UQAR), au cours de laquelle il a suivi des cours relatifs à la gestion de la faune sauvage.

Après son séjour au Québec, durant lequel il s’est classé parmi les premiers, il a intégré le Master Ecologie, Biodiversité, Evolution (EBE), à l’Université Pierre et Marie Curie, codirigé par le Museum National d’Histoire Naturelle, l’École Normale Supérieur, Agro-Paris-Tech et l’Université de Paris-Saclay. Son stage de fin d’études s’est déroulé à l’ONCFS où il s’est approprié les modèles bayésiens pour les appliquer à la gestion des populations de sangliers.

Ce projet a motivé différents acteurs: la FFS, l’ONCFS, la FDC07, la FDC34 et la FDC52 qui ont décidé de financer une Thèse de Doctorat intitulée « Relation entre effort de chasse et pression de chasse du sanglier sur territoire contrasté ». Cette étude devrait permettre à terme d’expliquer la relation qui existe entre l’effort investi par les chasseurs durant une sortie de chasse, avec le nombre de sangliers prélevés. Cette Thèse est destinée principalement à permettre d’avancer des solutions concrètes pour gérer au mieux les populations de sangliers en France.